Whisky Roof Rye

53,00  TTC

Whisky de seigle 100% français, double maturation (Bretagne, Provence).
Composé d’un minimum de 51 % de seigle (80% pour le batch actuel), notre whisky est distillé par la Distillerie Warenghem (à Lannion, 22).
Il est ensuite vieilli pensant plusieurs années (6 ans pour la batch actuel) en fût de sherry dans les chais de la Distillerie Warenghem, sous le climat tempéré et humide de la Bretagne (proche du
climat écossais).
Il subit ensuite un vieillissement en fût de chêne américain neuf et brulé en Provence dans les chais de Guillaume FERRONI. Notre Rye subit en Provence la méthode de maturation des Distilleries américaines de  Bourbon, c’est-à-dire sous un climat sec ayant une amplitude thermique importante et dans des chais en tôle afin d’accélérer davantage les températures

Catégorie :

Description

Volume 50 cl,

Degré 43% vol.

Sans étui.

Informations complémentaires

Poids 0.968 kg

Notes de dégustation

Nez : arômes de vanille, caramel, herbes sèches ou foin coupé
Bouche : moelleux et rond avec une finale franche et persistante

Définition

Le whisky est obtenu par distillation d’un moût de céréales maltées avec ou sans les grains entiers d’autres céréales.
Vieillissement minimum en fût de bois inférieur ou égal à 700L = 3 ans. Titre alcoométrique minimum = 40% vol.
Aux États-Unis, le rye whiskey (avec un « e ») est, selon la loi, fabriqué avec au minimum 51 % de seigle (les autres
ingrédients du moût étant principalement du maïs et de l’orge) et distillé à un maximum de 80 % puis vieilli dans
des fûts de chêne fraîchement flambés.
Le whisky canadien est souvent appelé rye whisky car historiquement on utilisait principalement du seigle pour
assaisonner la bière du distilleur. Cependant, de nos jours, la quasi-totalité du whisky canadien contient plus d’un
grain (seigle, maïs, orge et blé).

Historique

Le whisky de seigle est originaire des premiers pionniers allemands et hollandais de Nouvelle-Angleterre et du
Canada, qui commencent à utiliser du seigle pour distiller du whisky à la fin du XVIIIe siècle. Il devient le principal
whisky produit dans les régions du nord-est des États-Unis, principalement en Pennsylvanie.
Produit incontournable des grands noms du bar lors de l’Age d’Or du cocktail avant la prohibition.
La prohibition contribue largement à la quasi disparition de ces distilleries.

Conseils de dégustation

A la dégustation : à température ambiante (éventuellement avec une goutte d’eau pour révéler les arômes)
En cocktails : dans tous les cocktails au rye pré-prohibition tels le Sazerac, le Manhattan ou le Old Fashioned.

Vous aimerez peut-être aussi…